DE EN FR
SAW Communications a été fondée en janvier 1998 à Marbach am Neckar sous le nom de SWB Communications. Le transfert à Mayence a suivi en 2001, la modification de la raison sociale a eu lieu en 2004.

Ma vie avec les livres


Je suis passionnée de livres. Aussi loin que je me souvienne, les livres et moi, nous avons toujours été unis comme les doigts de la main : je m’endormais avec des livres, me réveillais avec des livres et je passais mes journées à lire. J’ai eu tôt fait de « dévorer » la bibliothèque de l’école et la bibliothèque pour la jeunesse, si bien que je suis rapidement passée aux rayons pour adultes, même si on m’appliquait une certaine censure. Et pour m’endormir, j’ai longtemps souhaité qu’on me fasse la lecture, de préférence d’un article de l’encyclopédie de ma grand-mère. Mes articles préférés : l’histoire du vélo, Kaspar Hauser, les éléphants et la vie des Esquimaux.

Même si on pourrait s’y tromper aujourd’hui, les livres n’étaient pas mon seul centre d’intérêt. La technique me fascinait. Donc, quand je ne lisais pas, je me consacrais aux secrets de la technique domestique. Je démontais réveils, aspirateurs, grille-pain et radios et tentais de les remonter – pas toujours avec le succès escompté. Pour me réhabiliter, je dois cependant dire que tous les réveils sonnaient de nouveau, même si certains ne marchaient plus.

Pendant ma scolarité, jamais je n’aurais pensé qu’un jour je trouverais un métier qui allie mes deux passions. Pourtant, mon premier ordinateur a introduit dans ma vie, tant du plaisir que de nouvelles perspectives. Le sésame qui m’a donné accès au monde de la production éditoriale, c’était le PAO. Et ensuite, l’impression : quelles merveilles, ces grosses machines dont sortent d’énormes quantités de livres !

Je suis heureuse que, de nos jours, les livres et la technique connaissent un nouveau rapprochement. Même si les « liseuses », e-books, pods et pads ne constituent qu’une première étape, j’y vois un nouvel âge d’or pour la lecture. Non, il ne s’agit pas de la fin des histoires et des soirées tranquilles de lecture, mais bien d’un élargissement de ce que peut signifier lire ! Et, pionnière de la numérisation, je m’élance vers une nouvelle aventure.

J’ai failli oublier de mentionner une chose, car elle me semble tellement évidente : l’important pour moi, c’est toujours le contenu ! Lire et apprendre sont indissociables. On peut apprendre à connaître le monde entier par la lecture. Quel meilleur fondement à la tolérance et à une coexistence harmonieuse, à petite et à grande échelle, que la capacité à entrer dans une autre manière de voir et à se mettre à la place d’autres êtres humains ? Et quelle meilleure aide qu’un livre ou un livre électronique pour y parvenir ?